(¯`•.•'¯)NoUr Al YaQiNe(¯`•.•'¯)

Nour el Yaqine, el Qur'an el Karim wa sunnah sahiha 'an minhaj salafs salih En Quête de 'ilm et de Piété... Mes Soeurs entrez en Paix!
 
AccueilGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'

Aller en bas 
AuteurMessage
oum Sirine

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'   Mer 21 Mai - 15:56





Les mérites de “La Ilaaha Illallah”



Housseyn âL-cheykh


Vendredi 26/11/1425 (7/1/2005)




Mes frères en Islam !

La meilleure chose qui se trouve dans cette vie est la réalisation de l’adoration d’Allah, car l’unicité d’Allah [la croyance en l’unicité d’Allah] est la demande la plus importante et le but le plus grand. Et « La Ilaaha Illallah » est la partie essentielle de l’appel des messagers et l’essence de leur message [de leur mission] :

{Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé : « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc »} [Al-Anbiyaa : 25].

La parole (La Ilaaha Illallah) a de grands mérites, de grandes particularités, des fruits utiles et d’énormes récompenses que personne ne peut compter ; et les récompenses pour cette parole sont inimaginables.

Soufiane ibn Ouyaïnah a dit :






-« Allah n’a pas comblé les serviteurs d’un bienfait plus grand que le fait qu’Il leur ai fait connaître (La Ilaaha Illallah) ».

Elle est la bonne parole, la parole ferme, l’anse la plus solide et la parole de piété. Celui qui s’y accroche, sera sauvé ; et celui qui la néglige, périra.

Il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Allah a interdit à l’Enfer quiconque dit (La Ilaaha Illallah) en recherchant ainsi le visage d’Allah).



Mes frères en Islam !

Cette grande parole a ses droits et ses obligations, de même que ses conditions et ses exigences.

On dit à Al-Hassane Al-Basri (qu'Allah lui fasse miséricorde) :

-« Certaines personnes disent que quiconque dit (La Ilaaha Illallah) entrera au Paradis ». Il dit alors :

-« Quiconque dit (La Ilaaha Illallah) en accomplissant ses droits et ses obligations, entrera au Paradis ».

Et une personne interrogea Wahb ibn Mounabbih au sujet la clef du Paradis en lui disant que c’est (La Ilaaha Illallah), il lui répondit :

-« Oui, mais chaque clef a des dents ; donc, si tu viens avec une clef qui a des dents, on t’ouvrira la porte, sinon on ne te l’ouvrira pas ».

Alors, Allah a rendu obligatoire à chaque personne le fait d’accomplir la réalité de ce que cette parole indique, et de mettre en pratique la base de son but qui est l’attestation de l’unicité d’Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) et la négation du fait de Lui associer quelque chose (qu'Il soit glorifié).

Cette parole n’est pas un nom qui n’a aucune signification, ou une parole qui n’a aucune réalité, ou un terme qui ne renferme rien ; mais elle a la plus grande signification et la plus magnifique compréhension, qui est plus magnifique que toutes les significations ; elle renferme une signification essentielle qui est : tout ce qui est en dehors d’Allah ne peut être adoré ni être pris comme divinité ; et une divinité autre qu’Allah est complètement fausse, c'est une injustice énorme, et un égarement manifeste.

Une grande parole qui n’est utile à celui qui la prononce que s’il connaît ce qu’elle indique comme négation et affirmation, qu’il croit en cela et le met en pratique ; elle n’est utile qu’à celui qui la prononce en sachant avec détermination qu’il n’y a rien qui soit digne d’être adoré sauf un Dieu Unique qui est Allah l’Unique qui n’a pas d’associé.

Une parole qui exige que l’on confirme l’adoration pour Allah seulement et qu’elle soit accomplie sincèrement pour Allah, en évitant d’adorer autre que Lui, et qui exige que l’on désavoue [réfute] tous les genres d’adoration en dehors d’Allah :

{C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours} [Al-Faatiha : 5].

(La Ilaaha Illallah) comprend une grande signification qui est : le serviteur ne se dirige vers aucune divinité, n’accomplit aucune adoration, ne se soumet et ne s’abaisse que pour Allah l’Unique, avec une croyance en une unicité pure qui fait sortir l’âme des ténèbres de l’ignorance, l’élève de la boue du polythéisme, et la nettoie de la saleté des légendes [des superstitions] et des illusions. Une unicité d’Allah pure avec laquelle l’homme s’élève avec dignité et ne se soumet à aucune créature, que son rang soit élevé ou bas. Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture} [Al-Bayyinah : 5].

(La Ilaaha Illallah) signifie : adorer Allah seul et renier complètement l’adoration de tout ce qui est autre que Lui parmi les intercesseurs et les égaux qu’ils soient des anges honorables ou des prophètes messagers. Allah (qu'Il soit glorifié) a dit :

{Dis : « Il m’a été ordonné d’adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte. Et il m’a été ordonné d’être le premier des Musulmans ». Dis : « Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un jour terrible ». Dis : « C’est Allah que j’adore, et Lui voue exclusivement mon culte… »} [Az-Zoumar : 11-14].

Une parole qui comprend le fait de se diriger vers Allah seul en se soumettant à Lui et en s’abaissant devant Lui par désir, en plaçant notre confiance en Lui, en Lui adressant des demandes, en plaçant notre espoir en Lui et en ayant peur de Lui. Les gens qui croient sincèrement en (La Ilaaha Illallah) n’adressent rien de leur adoration et de leur dévouement à un autre qu’Allah ; ils ne demandent qu’à Allah, ils n’adressent des demandes qu’à Lui seul, ils ne placent leur confiance qu’en Lui, ils ne placent pas leur espoir en un autre que Lui, ils n’égorgent et ne font des vœux que pour Lui, et ils n’espèrent la dissipation des tourments ou l’obtention du bien que de Lui seulement :

{Dis : « En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qui m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre »} [Al-An’âam : 162-163].



Cher frère musulman !

Parmi les conditions de (La Ilaaha Illallah) : la science, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah} [Mohammed : 19].

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque meurt en sachant qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, entrera au Paradis) Rapporté par Mouslim.

Parmi ses conditions : celui qui prononce cette parole doit en être convaincu d’une certitude ferme et sans avoir aucun doute, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, et qui par la suite ne doutent point} [Al-Houjouraate : 15}.

Et dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim, il est rapporté que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(« Je témoigne qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et que je suis le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) », tout serviteur qui rencontre Allah avec ces deux témoignages sans avoir de doute, entrera au Paradis).

Parmi ses conditions : la sincérité qui s’oppose à l’association et à l’ostentation en purifiant les actions et les paroles de tous les défauts [de toutes les souillures] apparents et cachés ; dans le recueil de hadiths authentiques d’Al-Boukhari, il est rapporté que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Celui qui sera le plus heureux d’obtenir mon intercession [le jour du jugement] est celui qui aura dit : « La Ilaaha Illallah » sincèrement de son cœur).

Parmi ses conditions : être véridique et sincère en ce qui concerne cette parole, avec la langue, le cœur et les actions ; dans les deux recueils de hadiths authentiques, il est rapporté que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque témoigne qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son serviteur et Son messager, avec sincérité de son cœur, Allah lui interdit l’Enfer).

Parmi ses conditions : l’amour complet pour Allah, Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), Sa religion et Sa législation :

{Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah} [Al-Baqara : 165].

Parmi ses conditions : l’acceptation complète de cette parole avec le cœur et la langue, tout en se soumettant à la législation d’Allah et en la mettant en pratique, ainsi qu’en obéissant à ses lois et en s’y soumettant complètement :

{Et quiconque soumet son être (son visage) à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche réellement à l'anse la plus ferme} [Loqmaane : 22].

Donc, l’unicité dans la croyance est suivie par l’unicité dans les actions et le fait de suivre le chemin de la droiture ; ainsi, la croyance ne se réalise avec sa pureté que lorsqu’elle est liée aux bonnes œuvres en les accomplissant de la meilleure façon :

{Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suivant la religion d'Abraham, homme de droiture ?} [An-Nissaa : 125].

Donc, les sentiments du cœur et la conscience de celui qui croit sincèrement en (La Ilaaha Illallah) sont liés à son Seigneur, il obéit à Ses ordres et évite Ses interdictions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum Sirine

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'   Mer 21 Mai - 15:57

O Croyants !

La communauté de (La Ilaaha Illallah) croit au fait que son Seigneur est Celui qui gouverne, elle ne se dispute pas avec son Seigneur en ce qui concerne Son jugement (Ses lois) ; sa religion contrôle ses passions et domine les âmes ainsi que leurs buts ; l’Islam est sa constitution et son organisation, et il est la source de sa fierté et de sa gloire ; c’est une communauté qui est soumise à son Seigneur, qui obéit à son Créateur et à la législation de Son Créateur :

{Le jugement n'appartient qu'à Allah} [Al-An’âam : 57].

{Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]} [An-Nissaa : 65].



Communauté de l’Islam !

Les pays de l’Islam sont touchés par des crises difficiles et des tentations obscures ; ils sont touchés par de grands malheurs et différentes calamités ; et ces malheurs qui se produisent ne sont que les lois universelles d’Allah concernant l’épreuve et l’épuration :

{Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres} [Mohammed : 4].

{Et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants} [Aali Imraane : 141].

Et pour ceux qui croient sincèrement en (La Ilaaha Illallah Mohammadoun Rassoulloullah : Il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et Mohammed est le messager d’Allah), les épreuves et les tentations ne font qu’augmenter leur foi en Allah, leur croyance au messager d’Allah, et leur fermeté sur la vérité en ce qui concerne la croyance, les comportements et l’organisation de la vie :

{Ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d’Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants} [Aali Imraane : 146].

{Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal} [Aali Imraane : 120].

Oui, Ils savent qu’abandonner et se séparer de (La Ilaaha Illallah) est une très grande perte, ils comprennent que cela est la destruction et la disparition, et ils sont convaincus que la vie de la communauté islamique repose sur l’Islam, leur stabilité dépend de la préservation de l’Islam et leur disparition est le résultat de la négligence de l’Islam ; leur gloire demeurera tant que l’Islam restera [dans leur vie] et elle disparaîtra avec la disparition de l’Islam.



Communauté de l’Islam !

Le véritable lien qui rassemble les gens de l’Islam est le lien de (La Ilaaha Illallah) ; c’est donc sur ce lien qu’ils doivent se soutenir et s’aimer, et leurs sociétés seront alors comme un seul corps et comme la construction solide dont les parties se fortifient les uns les autres.

C’est le lien de la croyance avec lequel toute race disparaît et devant lequel toutes les relations [les liens de tribu] tombent les uns après les autres. Avec ce lien de croyance, les rangs s’unissent, les cœurs sont en accord parfait et se rassemblent, les peuples dispersés se réunissent ; c’est un lien devant lequel les slogans tribaux, les appels au racisme et l’appartenance à des partis diminuent.

Un lien qui exige que vous aimiez pour les croyants le bien que vous aimez pour vous-mêmes, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Aucun de vous ne sera un véritable croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même) Rapporté par Al-Boukhari. Et dans une autre version :

(…jusqu’à vous aimiez pour votre frère musulman le bien que vous aimez pour vous-mêmes) ; Ibn Hajar (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

-« (Le bien) est un mot général qui rassemble les bonnes œuvres et les choses permises concernant ce monde et l’au-delà ».

Et parmi cela, le fait que le musulman doit détester pour son frère le mal qu’il déteste pour lui-même ; il doit souffrir lorsque celui-ci souffre, et il doit être triste lorsque celui-ci est triste, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Le musulman est celui dont les musulmans n’ont rien à craindre de sa langue ni de sa main) Rapporté par Al-Boukhari.



Mes frères en Islam !

Les bons comportements et les bonnes qualités morales ont une relation ferme avec la croyance de la communauté et ses principes ; et plus exactement, ils sont la matérialisation scientifique de ses valeurs et de ses exemples. Ainsi, ceux qui croient avec sincérité en (La Ilaaha Illallah) ont des valeurs élevées et des qualités honorables, ils sont miséricordieux envers les créatures ; ils sont compatissants, généreux, bienfaiteurs et doux envers tous les musulmans :

{Et faites le bien. Car Allah aime les bienfaisants} [Al-Baqara : 195].

{…d’avoir de bonnes paroles avec les gens} [Al-Baqara : 83].

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Les croyants dans leur amitié, leur entente réciproque et leur miséricorde les uns envers les autres, sont comme un seul corps ; si un membre souffre, le corps entier reste éveillé et souffre de la fièvre).

Ceux qui croient avec sincérité en (La Ilaaha Illallah) sont les gens de la justice, de l’équité et de la réforme ; c’est la raison pour laquelle tout comportement qui sort de la justice à la tyrannie, de la miséricorde à la dureté, du bien au préjudice, et de la sagesse à l’absurde, ne fait absolument pas partie de la législation islamique comme cela a été mentionné par le grand savant Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) :

{Certes, Allah commande l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez} [An-Nahl : 90].



Deuxième sermon



Mes frères en Islam !

Parmi les croyances des gens de la Sounnah : le fait qu’ils appellent les gens de la Quibla : « musulmans et croyants », tant qu’ils reconnaissent ce avec quoi le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) est venu, et qu’ils croient en tout ce qu’il a dit et annoncé ; le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque prie comme nous prions, se dirige vers notre Quibla, et mange des animaux que nous égorgeons, est alors un musulman ; il a la protection d’Allah et de Son messager, ne transgressez donc pas la protection d’Allah [la protection qu’Allah a donnée à Son serviteur]) Rapporté par Al-Boukhari.

Et parmi les croyances des gens de la Sounnah : le fait qu’ils n’accusent personne parmi les gens de la Quibla d’apostasie à cause d’un péché tant que cette personne ne rend pas licite ce péché. Donc, accuser ceux qui croient sincèrement en (La Ilaaha Illallah) d’apostasie sans aucune preuve provenant du Saint Coran, de la Sounnah pure et de l’unanimité respectée des musulmans, est un grand péché et une calomnie manifeste ; et le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Lorsqu’un homme dit à son frère : « O Mécréant ! », cette parole se réalisera alors pour l’un d’entre eux ; soit c’est comme il a dit ou elle retourne contre lui) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim. Et les savants ont donné plusieurs explications pour la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) : (ou elle retourne contre lui), et la plus célèbre est que cela se réalise pour celui qui rend licite l’accusation d’apostasie, il devient alors mécréant.

Il a été dit aussi que cela signifie : son dénigrement de son frère et le péché du fait qu’il l’a accusé d’apostasie, retournent contre lui.

Et il a été dit aussi : cela l’amène à la mécréance car les péchés sont le messager de la mécréance.

Et il a été dit aussi : cela signifie que son accusation d’apostasie retourne alors contre lui, car il a rendu mécréant son frère qui est croyant ; donc, c’est comme s’il s’était accusé lui-même d’apostasie soit parce qu’il a accusé une personne qui est comme lui, ou parce qu’il a accusé d’apostasie une personne qui ne peut être accusée d’apostasie que par un mécréant qui ne croit pas en la religion de l’Islam.



Mes frères en Islam !

(La Ilaaha Illallah) est une parole importante qui protège celui qui la prononce, ainsi son sang ne peut être versé, son argent ne peut être dilapidé et son honneur ne peut être violé, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Verser le sang d'un homme musulman qui témoigne qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que Je suis le messager d'Allah, n'est permis que dans trois cas : une personne mariée qui commet l'adultère, une personne qui a commis un meurtre, et celui qui abandonne sa religion et se sépare du groupe des musulmans) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Oussamah ibn Zaïd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

-"Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) nous envoya au Houraquah de la tribu de Jouhaïnah, nous les attaquâmes le matin et les vainquîmes ; et nous poursuivîmes, moi et un homme parmi les Ansars, un homme de Jouhaïnah ; puis lorsque nous le rejoignîmes, il dit : "La Ilaaha Illallah", l'homme parmi les Ansars ne lui fit aucun mal, tandis que je lui portai un coup de lance et le tuai. Puis, lorsque nous retournâmes, cette affaire parvint au messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), et il me dit :

(O Oussaamah ! L'as-tu tué après qu'il ait dit : "La Ilaaha Illallah"). Je dis :

-"O Messager d'Allah ! Il ne l'a dit que par peur des armes !". Il dit :

(Lui as-tu fendu le cœur afin que tu saches cela ?) ; et il ne cessa pas de me répéter cette question…" Rapporté par Mouslim.

Et dans une autre version, le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit :

(Que feras-tu de (La Ilaaha Illallah) lorsque cette parole viendra le jour du jugement).

C'est la raison pour laquelle le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit en avertissant contre le fait de porter les armes contre ceux qui disent (La Iaaha Illallah) :

(Quiconque porte les armes contre nous, ne fait pas partie des nôtres) ; et dans une autre version :

(Quiconque nous attaque avec les armes, ne fait pas partie des nôtres) Rapporté par Mouslim.

Donc, serviteurs d'Allah, craignez Allah, respectez les réalités de (La Ilaaha Illallah), donnez de l'importance à ses obligations, respectez ses conditions, vous serez ainsi sauvés, vous réussirez et remporterez le succès.


source:
http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=32&sid=95f3d7778d0ffe0128509c6cafa73528


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
•°o. Oum Mohamed .o°•

avatar

Nombre de messages : 349
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'   Mer 21 Mai - 21:04

salam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

MASHALLAH QUELLE ARTICLE!!!

barakallahou fiki oukhti de nous l'avoir fait partagé

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum Sirine

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'   Mer 21 Mai - 21:44




Wa fiki baraka llah oukhti!


gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES MERITES DE 'LA ILAHA ILLA LLAH'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sens de "La ilaha illa Allah"
» Celui qui dit La Ilaha Illa Allah Wahdahou La Charika Lah
» La ilaha illa Allah Emblème du Tawhid
» Apprendre les conditions de la ilaha ila Allah
» Les 7 conditions de « LA ILAHA ILLALLAH » – Cheikh Mohamed ibn ‘abd al Wahab

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(¯`•.•'¯)NoUr Al YaQiNe(¯`•.•'¯) :: 'Aqida :: tawhid-
Sauter vers: